A propos de la Programmation Neuro-Fonctionnelle

La PNF prend avant tout racine dans la physiologie humaine. Elle permet de comprendre et analyser quelles sont les stratégies fondamentales que l’être humain va mettre en action pour vivre. Après des milliers de cas d’analyse ces 20 dernières années et de nombreuses études sur les différents comportements humains, nous sommes arrivés à classifier des profils biologiques spécifiques. En effet, le corps humain est en perpétuelle adaptation et chaque individu va avoir des réponses stratégiques différentes aux aléas de la vie, aux accidents et aux maladies.

La PNF permet d’obtenir avant tout un diagnostic complet et précis, à partir duquel on va pouvoir en déduire les stratégies inconscientes :

  • Les mécanismes inconscients d’auto-guérison (comme l’inflammation, la fièvre, la fatigue, l’excitation, la cicatrisation, etc) vont être différents selon les profils. Certains profils favoriseront l’inflammation, tandis que d’autres favoriseront les oedèmes ou la « cristallisation ».
  • Les réactions émotionnelles vont, elles aussi, être différentes selon les profils : cyclothymie, colère, abattement, résistance etc…
  • La capacité digestive sera différente selon les profils.

Les fondements de la PNF

Cette méthode est le fruit et la synthèse de plus de 25 ans de recherches cliniques dans des domaines aussi variés que la médecine générale, l’ostéopathie, la kinésithérapie, la gynécologie, la pédiatrie, la méthode PADOVAN, la dentisterie, la kinésiologie, l’acupuncture et la médecine chinoise.

La médecine a depuis 100 ans évolué en découpant l’individu et en se spécialisant sur des organes ou des maladies. Cela nous a fait fortement accroitre nos connaissances structurelles. Mais cette hyper spécialisation nous a fait perdre de vue l’être dans sa globalité tant physiquement que dans ses dimensions émotionnelles. Pourtant, comme le disait Jean-Baptiste de Lamarck (Biologiste, naturaliste et zoologiste français) « La fonction crée l’organe ». En effet, les neurosciences aujourd’hui le démontrent : chaque fois qu’une fonction (marche, geste, apprentissage) se rétabli, on observe une plasticité nouvelle ou améliorée au niveau cérébral. Il est donc fondamental de rétablir les fonctions afin d’amener l’être humain vers son optimum, qui reste cependant propre à lui-même, d’où l’importance des profils biologiques, de la compréhension des terrains et d’un bon diagnostic sur-mesure.

Les profils biologiques

Nous avons découvert que dès la naissance, les enfants ont un côté de mastication de prédilection droit ou gauche, qui dépend directement de l’hémisphère cérébral dominant. Cette caractéristique fondamentale va déterminer immédiatement deux profils de base sur lesquels vont se développer des stratégies motrices de verticalisation et d’apprentissage totalement différents amenant chacun vers un fonctionnement qui lui est propre. Nos recherches se basent sur l’origine des fonctions et nous font remonter jusqu’à la naissance. Nous avons découvert les lois physiologiques permettant à tout être humain d’appréhender correctement l’ensemble de ces fonctions corporelles : « marcher, parler, penser ».
En effet, toutes les fonctions (locomotrices, digestives, sensitives) découlent entièrement de la bonne intégration des fonctions neuro-végétatives (déglutition, mastication, respiration nasale).
Les profils biologiques, loin d’enfermer les individus dans des cases, permettent surtout en comprenant les choix inconscients, d’arriver à faire du sur-mesure dans l’utilisation des différents outils.

De l’autonomie à la performance : 4 outils clés

La PNF permet aux personnes handicapées de retrouver de l’autonomie (amélioration de la marche, amélioration du sommeil, mouvement plus fluide, reprise de l’écriture) et permet aux sportifs d’optimiser leurs gestuelles fines et complexes pour une meilleure performance (un tir au foot, une passe au rugby, un service au tennis, etc.). Les différents outils fonctionnels enseignés sont :

  • Les patchs Stimcare qui travaillent sur l’équilibre et les fonctions locomotrices proprement dites.
  • Les activateurs buccaux qui travaillent sur les fonctions neuro-végétatives originelles : respiration nasale, déglutition et mastication.
  • L’alimentation personnalisée (les compléments alimentaires, les plantes, les huiles essentielles) en fonction des profils biologiques.
  • Les ondes EBF (Extreme Basse Fréquence), associées à l’imagerie mentale, permettent au cerveau de synchroniser l’ensemble de ces cellules neuronales sur une plage de fréquence choisie (Teta, Alpha…) et “re"programmer les engrammes cérébraux.