Lors de nos formations PNF, nous utilisons quatre outils principaux :

Le patch breveté STIMCARE utilise la technologie eNOsyntexTM basée sur le principe d’oxydo-réflection.

Le patch Stimcare est naturel et permet de soulager les tensions articulaires, digestives, musculaires, ligamentaires ainsi que les règles douloureuses via les infrarouges produits par le corps.

Comment fonctionne le patch infrarouge STIMCARE ?

Le patch renvoie comme un miroir les ondes infrarouges émises par l’organisme. Cette concentration d’infrarouges endogènes va activer la microcirculation sanguine sous le patch. Cette activation a pour effet d’augmenter le drainage de la zone inflammatoire et l’apport correct en nutriments, pour un soulagement rapide.

Le positionnement sur la gêne ressentie, mais également sur des points clés spécifiques identifiés cliniquement augmente l’efficacité et la rapidité d’action des patchs.

Faire de soi-même un atout santé

Dans une époque où la réticence des patients à la prise de médicaments est de plus en plus forte, les patchs infrarouge Stimcare permettent d’amener le corps à stimuler par lui-même ses mécanismes de cicatrisation et de régénération.

Qu’est ce qu’un activateur buccal ?

Les activateurs se présentent « comme un protège dent souple », enveloppant les dents du haut et du bas. Avec l’activateur en bouche, la respiration nasale est obligatoire et la déglutition va se faire automatiquement avec le bon positionnement de la langue.

L’activateur buccal agit donc autant sur :

– La mastication en permettant une stimulation proprioceptive (dents, ligaments, muscles,..)

– La détente des articulations de la machoire

– La respiration nasale (physiologique)

– La déglutition correcte ou typique

– La détente de la musculature faciale (lèvres, joues)

Les indications de l’utilisation des activateurs buccaux

Les activateurs vont être nécessaires dans tous les cas suivants :

– Le bruxisme (serrage de dents, voir usure)

– Les tensions de la mâchoire (craquements, Sadam)

– Les migraines et les maux de tête,

– Les douleurs cervicales,

– Les troubles de la posture (rééquilibration proprioceptive ajustant le port de tête)

– La rééducation maxillo-faciale (muscles du visage)

– La régulation des forces masticatoires

– L’apprentissage de la respiration nasale

– La rééducation linguale, la déglutition et la phonation

– Le renforcement musculaire

– Les ronflements (un sommeil de meilleure qualité)

Cet activateur est conseillé et utilisé par de nombreux professionnels de la santé :

– Les dentistes, qui l’utilisent en orthodontie fonctionnelle,
– Les orthophonistes pour améliorer les fonctions de phonation, déglutition, respiration et mastication,
– Les kinésithérapeutes, pour la rééducation maxillo-faciale, linguale et posturale,
– Les posturologues, ostéopathes et chiropraticiens, pour la rééducation posturale afin de libérer des pertes de mobilité (blocages) causées par une dysfonction des articulations temporo-mandibulaires.

Conseil d’utilisation :

– Port journalier : de manière active, pour renforcer les muscles de la mastication, la respiration nasale et la détente des joues et des lèvres.

– Port de nuit pour relâcher les muscles de la mâchoire et lutter contrer le bruxisme (serrage de dents) et les ronflements.

Description technique :

Les activateurs sont à la norme CE, matière de grade médical, et colorant de grade alimentaire.
Ne contient ni phtalate, ni bisphénol.
Dispositif médical de classe 1 : non stérile. Fabriqué par le laboratoire innovapharm

Les ondes “Extrême Basse Fréquence"

Préambule : 

Le cerveau a une activité électrique (mesurée par l’électro encéphalogramme) liée aux influx nerveux perpétuels entre les neurones. Les cellules neuronales s’activent par groupes et paquets, comme une pulsation enregistrable, puis se calment et s’activent à nouveau.

Les ondes cérébrales sont déterminées en 5 gammes de fréquences. Chacune de ces 5 catégories définie des états mentaux et des comportements précis (sommeil, veille, créativité, stress …)

Le cerveau humain émet des ondes de 4 à 45 Hz (oscillations / seconde) a une puissance très faible de quelques microvolts. 

  • => Les ondes Delta de 0,5 à 4 hz qui correspondent au sommeil profond, à la régénération cellulaire, … 
  • => Les ondes Thêta de 4 à 8 Hz qui correspondent à la synchronisation des cerveaux, aux rêves mais aussi à  l’état de transe, l’hypnose, la méditation profonde … 
  • => Les ondes Alpha de 8 à 12 hz qui caractérisent la relaxation, la méditation, les pensées calmes et claires les yeux fermés
  • => Les onde Bêta de 12 à 40 Hz qui caractérisent l’état de veille, le quotidien, la concentration, le stress …
  • => Les ondes Gamma de 40 à 50 Hz qui caractérisent le dynamisme mental, la créativité. 

Actions cérébrales :

Nous allons utiliser des stimuli auditifs de fréquences bien précis dans un temps défini afin d’obtenir une synchronisation de l’ensemble des ondes cérébrales des différentes zones du cerveau, dans le but de créer par exemple, des ponts entre le cerveau droit et gauche, entre l’imagination et les aires motrices ou encore entre l’imagination et le système limbique. 

Cette technique de synchronisation des ondes permet chez n’importe qui, d’améliorer des gestes précis, mais aussi de pouvoir arriver à gérer ses peurs, ou encore de se détendre, à mieux dormir, voir à soulager les douleurs … 

L’association des patchs Stimcare stimulant certains points du corps et l’emplois de sons à des fréquences précises vont donner au “cerveau inconscient" du patient la capacité de recréer des boucles d’actions nouvelles lui permettant d’améliorer grandement ses gestes.

Chez de nombreux handicapés, la technique permet un retour à une autonomie notable (marche, motricité fine) et chez les sportifs une amélioration très nette de leurs gestes techniques (coup droit, service, swing, shoot, passe, tir, etc…).

« Je me rends malade en mangeant. Je me guéris en digérant » 

L’homme ne peut pas absorber les aliments directement dans son sang. Une perfusion de fruit le tuerait. Il est nécessaire que nous digérions tous nos aliments. C’est pourquoi, au-delà de la qualité nutritive de chaque aliment, nous avons découvert que le plus important est notre capacité digestive.

Aussi bon et sain soit un aliment, il ne vaut quelque chose que si je suis capable de le transformer en molécules humaines.

Aussi bon au goût que soit le fromage, la viande ou les pâtes, ils ne sont peut-être pas bon du tout pour moi, car je n’ai pas la capacité digestive adéquate pour digérer tel ou tel aliment.

Physiologiquement, un aliment non digeste va être évacué via l’intestin, souvent par une petite accélération du transit. Mais si l’aliment est mangé régulièrement, alors la flore intestinale va nous aider à digérer ce que nous ne pouvons pas.

Une flore adaptative va voir le jour. De nouvelles bactéries vont dégrader les aliments non digérés en sous produits, qui parfois sont des nutriments absorbables et parfois de nouvelles molécules toxiques. Les troubles digestifs entrainent une flore intestinale déséquilibrée, associés à un état de fatigue chronique, de l’irritabilité, des douleurs de ventre, ballonnements, etc.

Le but est donc de savoir si nous sommes :

  •  Capables de digérer facilement ou difficilement un aliment
  •  Ou incapables de digérer cette aliment

Grâce aux lois de la polarité cérébrale, nous avons découvert que les personnes utilisant au quotidien leur hémi-cerveau droit ou gauche ont développés des capacités digestives qui leurs sont propres.

La PNF, en mettant à jour votre fonctionnement particulier, vous permet d’appréhender l’ensemble des aliments et de comprendre lesquels sont digestes et lesquels ne le sont pas.

Une nouvelle manière de s’alimenter est née !