[:fr]

Kinésithérapeute et ancien handballeur professionnel
Sportif avant d’être thérapeute, j’ai été blessé pendant ma carrière sportive des dizaines de fois (multiples entorses, luxations, tendinites..). Pendant toutes ces années j’ai couru entre les médecins, les kinés, les ostéopathes, les magnétiseurs, les guérisseurs, les rebouteux et j’en passe, dans le but de me soigner pour pouvoir reprendre le plus rapidement le handball. J’étais obsédé par « le plus vite est le mieux » comme tout sportif de haut niveau qui subit des pressions de la part de ses entraineurs.

Jusqu’au jour où j’ai pris conscience qu’une carrière professionnelle pouvait être éphémère : suite à une grosse blessure en 2007 (rupture du Ligament Croisé Antérieur du genou) j’ai pris la décision de me réorienter et de commencer des études de Kinésithérapie en Allemagne. Après l’obtention du diplôme en 2011, j’ai intégré un cabinet spécialisé dans le sport pour débuter mon activité en libéral.

Rapidement je me suis rendu compte que pour une même pathologie on pouvait avoir autant de réponses différentes que de
patients. C’est à partir de là que j’ai cherché à comprendre POURQUOI. Pourquoi tout ce qui m’avait été enseigné pendant ma formation initial ne fonctionnait pas sur chaque patient ? Pourquoi des patients atteints de la même pathologie réagissent de manière différente alors que je fais la même chose ?

Partant de ces questions j’ai commencé à côtoyer des ostéopathes, des chiropracteurs, des kinés, des guérisseurs et ai beaucoup appris auprès d’eux avec surtout le besoin de comprendre la physiologie de l’être humain. C’est dans cet état d’esprit que j’ai atterri à une formation sur les patchs en 2014, les prémices de la PNF.

Comme à chaque formation, on vient d’abord pour avoir des réponses par rapport à soi avant de l’intégrer à sa pratique au quotidien. Sortant d’une rupture du tendon d’Achille (une blessure de plus !) j’ai pu tester ce que je venais d’apprendre : j’étais scotché ! Tout ce que j’avais appris en kinésithérapie avait été mis à mal en l’espace d’une journée. J’ai tout de suite adhéré à cette nouvelle manière de penser qui était de comprendre comment fonctionne l’être humain avant de le soigner.

Les formations ont défilé et je me suis vu gommer les nombreuses adaptations, compensations, pubalgie, boiteries que j’avais accumulé au fur et à mesure des années et des blessures. Je me reconnaissais de plus en plus aussi dans ma pratique, je comprenais comment fonctionne le patient pour le traiter au mieux. J’avais enfin pu répondre à mes questions. J’ai intégré de ce fait plein de nouvelles techniques en posturologie, médecine chinoise, thérapie viscérale, acupuncture, nutrition, thérapie énergétique et quantique qui m’ont permise de comprendre le fonctionnement de l’être humain.

En 2016 j’ai terminé le cursus de formation PNF et c’est tout naturellement que je suis devenu formateur avec une envie furieuse de partager tout cet enseignement au plus grand nombre. Mais aussi et surtout pour faire de la prévention, afin que mon parcours de sportif blessé serve à montrer qu’on peut se soigner autrement.

[:]
Fermer le menu